De l’Espagne au Maroc

Aaah, il sont déjà en Afrique ? Non ! pas encore, le camion n’est pas équipé de téléportation. Mais c’est où ??

Cherchez le camion !

Non, c’est à 100 km de la frontière Française en Catalogne !

Merveilleux endroit découvert grâce à Pol! On vous raconte.

La traversée de l’Espagne pour aller jusqu’au Maroc  a été longue … en fait, nous avons pris notre temps, car il était au beau fixe, nous avons rencontré des gens charmants, accueillants et avons été dans des endroits merveilleux:

Juste après la frontière, Cadaques, village de Dali, puis Barcelone où nous nous sommes attardés car nous y avions un bivouac de rêve à Can Flo !!! Merci Ingrid, qui nous a présenté Pol et Eliane (famille d’ex-et futurs voyageurs baroudeurs qui ont su nous retenir et surtout nous faire passer de bons moments)

Notre bivouac de Can Flo à 10 min de Barcelone centre !

A 10 minutes en voiture ou en train du centre ville, nous avons pu découvrir et apprécier Barcelone avec les enfants et ce pendant une semaine.. Au volant d’une 504 Peugeot d’époque,nous avons tourné et viré, eut beaucoup de fous rires, fait sensation avec nos 4 enfants entassés a l’arrière (un avant gout d’Afrique).

Les grands classiques de Barcelone : La Sagrada Familia, le parc Guell, Casa Batlo, Casa Pedrera … Sacré Gaudi. Mais aussi le Barri Gothic, les Ramblas, l’aquarium…

Le parc Guell

Le banc ondulant

Non ce n'est pas une maquette en chocolat, c'est la vraie!

Jojo et la pieuvre

Puis week-end de rêve dans l’arrière pays Catalan avec toute l’équipe des copains de copains sont mes copains : bivouac et pique nique sur des falaises vertigineuses à Travertet. 4 familles, 17 enfants, le taux de natalité espagnol est en hausse… nous faisons diner nos 17 enfants dans le camion, marmite de pâtes et gâteau au chocolat. Les 8 adultes dineront à la Casa rural du village après l’installation du bivouac des enfants dans 3 véhicules. Super moment tous ensemble !

Beaucoup d'enfants dans 4zi2, aurait-il trouvé son nom ?

Magnifique Catalogne, nous testons les routes, pistes et bivouacs conseillés par Pol pendant plusieurs jours. Testons les capacités de piste du camion (photo de franchissement) Premières rayures sur la cellule.

Cherchez Jojo !!

Petits aménagements pour le camion chez Luis, mécanicien très ingénieux de l’équipe et à l’accueil chaleureux, puis retrouvailles chez Alberto et Maria qui nous ont accueillis pour un délicieux déjeuner avec toute la bande du week-end… Pol, Mathieu, Alberto et Maria, Eliane et Sandra, on se reverra, nous avons passés de bons moments, merci à vous tous.

Nous avons continué la route vers le sud en accélérant un peu ( si si c’est possible! ) Enfin l’étape suivante nous a amené à Santes Creus (toujours en Catalogne) pour découvrir un monastère Cistercien de toute beauté (fille de Fontfroide, voir l’épisode précédent),

Nous avons continué vers Grenade en altérant des épisodes bord de mer et montagne (sierra espugna).

Halte à grenade avec un bivouac à 100 m de l’Alhambra sans personne (c’est dû à la saison). Tout le team a été emballé par la journée de visite des palais et jardins, impressionnés par l’architecture Arabo-andalouse et la conservation qu’on en fait les rois catholiques. On aime.

Jojo au coin dans les zelliges

Le team au grand complet

Puis continuation vers Algésiras pour passage du détroit de Gibraltar. Avec des étapes plus ou moins réussies: 2 heures de conduites dans la ville de Malaga ont provoqué beaucoup d’énervements pour pas grand chose, Pour Picasso, ce sera une autre fois!! Puis des bords de mer ou l’on parle anglais, tout est écrit en anglais, avec beaucoup de retraités, des cafés longs et sans goûts. La seule chose qui nous rappelle que c’est l’Espagne, c’est qu’on ne paye pas en Livre Sterling.

Passage de Gibraltar en fin d’après midi avec la tempête. Une bonne surprise, la carte famille nombreuse fonctionne sur la traversée, enfin nous lui trouvons une utilité en dehors de la très Française SNCF. Un très beau bivouac à Ceuta avec une vue à couper le souffle sur le détroit, dans le calme juste sous l’ermitage, mais beaucoup de vent avec la tempête. Le lendemain, passage de la frontière avec le Maroc en quelques minutes et changement de continent, de culture immédiatement.

La suite au prochain épisode.

Le team Boulot

This entry was posted in Espagne, Pays visités, Team Boulot. Bookmark the permalink.

6 Responses to De l’Espagne au Maroc

  1. Valérie says:

    Adèle dans un magasin de jouets (?), un sac à la main et le sourire aux lèvres. Bises à la grande et aux autres aussi.

  2. Juliette says:

    Ça me fais plaisir de vous voir, même sur des photos ! J’espère que tout le monde va bien, et que vous vous amusez bien. Bises à tout le monde !

  3. Michel Boulot says:

    Trés beau reportage sur votre traversée de l’Espagne et magnifiques photos.Merci pour ces bonnes nouvelles:vous paraissez tous en grande forme!
    Je souhaite un trés bon anniversaire à ma petite fille ainée : Adele chérie, je t’embrasse trés affectueusement pour tes 14 ans.
    GROS bisous de la part de Papou (Poupa pour les autres )

  4. Valérie says:

    bon anniversaire Adèle !!!!!!!!!!!

  5. Alice says:

    Coucou tout le monde ! J’espère que tout se passe à merveille et que vous vous amusez bien. Vos photos sont super ! Je souhaite un très bon anniversaire à Adèle, désolée pour le retard…
    Gros bisous à tous !

  6. Michel Boulot says:

    Bon anniversaire CAROLINE. Bises.