De l’Atlantique à l’Atlas, quelle diversité !

Nous venons de récupérer Marion à l’aéroport de Casablanca pour 10 jours. Nous visitons la mosquée Hassan II à Casablanca et bivouaquons en face sur l’esplanade, énorme chose construite en partie sur l’océan atlantique,un minaret de 200 mètres de haut, c’est gigantesque et très impressionnant surtout au point de vue technologique, un toit coulissant qui permet d’être à ciel ouvert lorsque l’on est à l’intérieur, porte verticale en titane coulissante permettant les entrées dans la mosquée.

Bivouac devant la mosquée Hassan II à Casablanca

C’est une construction tout à fait démesurée, des milliers d’artisans ont travaillé sur ce projet avec leurs techniques ancestrales pendant 5 années.

Chouf, Gustave est fier !!

Nous descendons la côte marocaine, Azemmour, El Jadida (14 ans d’Adèle), Oualidia où nous faisons une cure d’oursins, d’huitres, de homards, de sardines, de daurades. Nous passons de belles journées sur la plage, de magnifiques couchers de soleil. Safi, ville réputée pour sa poterie, nous retient le temps d’une démonstration.

Les Naïades

Beau bivouac sur l'océan, avec une petite lagune sans personne!

Le 4x4 local

Coucher de soleil au sud de Casablanca

El Jadida, la cité Portugaise

Les 14 ans d'Adèle dans le camion à El Jadida

L'océan, toujours autant de succès

Puis route vers Marrakech, nous découvrons la belle ville rouge, où nous exerçons nos talents aiguisés de négociateurs dans le souk. Les filles s’en donnent a coeur joie, les babouches, les imitations ray ban… Le top à notre gout : la djelaba siglé LV. Nous jouons le jeu du «hamman en famille» qui fut une grande partie de plaisir, de rigolades et de chatouilles.Tous en choeur, on aime !!!

Marion, ma filleule repart de Casablanca, nous avons passé 10 jours à 7 dans le camion … si,si c’est possible…nous avons apprécié ces moments. Nous restons stationnaires à Mohammedia, pendant que Serge travaille au Maroc, puis en route vers le moyen et haut Atlas.

Un enchantement pour tous, le lac de Bin El Ouidane et ses couleurs incroyables, Dar Talmout, chez des amis, une maison et jardin de rêve…

Le lac de Bin et ses couleurs surprenantes

Devant le lac, pour quelques jours ...

Rencontre et échanges avec Toma et sa famille, professeur de français à Ouaouizaght, qui nous initie à l’Arabe et à l’art du thé à la menthe. Sa femme nous enseigne les recettes typiques, bourrerire, harcha, secrets de tajine. Nous investissons quelques dirhams dans un canoun (barbecue spécial tajine) et son fameux plat. Suivrons quelques tajines préparées par Serge «au cul du camion» absolument délicieuses lors de bivouacs de rêves.

Sur le toit de la maison de Toma

Leçon d'Arabe Marocain

Ecole + Jeu + Tajine au bivouac: le bazar

Nous nous enfonçons dans le haut Atlas, jusqu’à ce que l’on ne puisse plus avancer : à Zaouia Ahanesal, nous sommes stoppés par les pistes se rétrécissant et devenant des sentes pour mules. Nous troquons nos 4 roues motrices pour les 4 pattes équidés. Un âne et une mule feront le bonheur de la famille pour atteindre Taghia, village à 3 heures de marche, 400 habitants, un cirque aux parois rocheuses connus pour l’escalade. La vallée est encaissée, entrecoupée de gorges profondes que le chemin évitent par les hauteurs, mais aussi cultivée dès que c’est possible. Les techniques d’irrigation laissent songeurs devant tant de travail: kilomètres de canaux à flanc de montagne, qui sont parfois suspendus pendant plusieurs dizaines de mètres. Pas un arpent n’est laissé à l’abandon. C’est un véritable enchantement, pommiers et amandiers en fleurs, et un accueil formidable des habitants.

Le thé, offert au pied du camion ! toujours l'accueil.

Zaouia Ahansal

La vallée vers Taghiat (dire Tarit!)

Sur le chemin de Taghiat

A pied ou en 4x4

Qui porte quoi ? Il y a bien un âne!

Taghiat et ses parois

Après quelques jours, nous reprenons la piste vers la Vallée des Ait Bouguemez où nous arrivons après des passage de cols à plus de 2650 mètres : alternance de chaleur et de neige!

Oui oui, de la neige en passant les cols !!

La neige aussi a du succès !!

En plein pays Berbère, nous  prenons le temps et rencontrons des familles avec qui les échanges sont formidables, nous serons invités de nombreuses fois à partager le thé et le couscous. Un grand merci à Hassan, à Hamid qui nous accompagné et leur famille pour ces beaux moments, pour ces belles découvertes ensemble. Ici le mot accueil, reprend tout son sens : envie de découvrir l’autre, de lui faire apprécier son mode de vie, de rire. Que nos esprits peuvent être conditionnés par le mercantilisme !

La vallée des Aït Bouguemez

Un village des Aït Bouguemez

Nous avons pris le temps .... de descendre les vélos !!

Sur les hauteurs

Faire un tapis, le travail des femmes, en plus des champs, de la maison, ...

Intérieur Berbère, la cuisine

La pièce de réception

Nous passons une semaine dans la vallée des Aït Bouguemez et à Tabent: Une chose et sur, nous reviendrons!

Visite des gorges avec Hamid

Après cette étape de montagne, nous rejoignons la périphérie de Marrakech, où la tribu restera quelques jours au bord d’une piscine, pendant que Serge travaillera. Puis passage à nouveau dans la médina de Marrakech, où nous nous sentons beaucoup plus à l’aise que la première fois. Puis route au sud, le désert et les oasis.

Le TeamBoulot

This entry was posted in Maroc, Team Boulot. Bookmark the permalink.

5 Responses to De l’Atlantique à l’Atlas, quelle diversité !

  1. Michel Boulot says:

    merci pour ce beau reportage et les belles photos de vous tous et des paysages magnifiques.
    Grosses bises de Sylvaine et michel.

  2. Les photos sont magnifiques.
    Bonne route à vous tous.
    Emmanuelle

  3. ANNE CHACHA says:

    oouahhhhhah ca c’est du reportage !!!!!
    une teamboulot barjo
    je reprends pour Caro : jolie fête des mamans
    Vos photos sont effectivement pleines de vie, bien plus parlantes que tout ce que l’on reçoit à la TV, hormis l’émission Terres inconnues où l’on sent de la même façon le moment présent vécu par les « voyageurs »
    Je me régalle
    bisou bisou

  4. Jerome, Stéphanie, Quentin Caviglia says:

    Bonjour a tous.
    Nous avons eu l’adresse de ce site par l’intermédiaire de Marie Pierre. Quel plaisir que de découvrir tout le chemin parcouru et celui qui s’annonce. Quentin a pu revoir ses copains en photos !
    Bonne continuation. Amitiés.
    Vos anciens voisins de La Bas.

  5. coulon dominique says:

    bonjour la famille je vois que votre periple se poursuit avec toujour autant de plaisir nous nous sommes rentre en normandie depuis le 30 avril mais le maroc nous manque je continu de rever avec vos photos et vos anectode au plaisir de vous lire (camping- car du 14)